Un peu d’histoire

Drouges vient, semble-t-il, du breton « droug » (colère).

La paroisse de Drouges est mentionnée au XVème siècle, avec ses deux manoirs de Drouges et de la Motte de Drouges, mais elle devait être beaucoup plus ancienne. Elle donna son nom à une noble famille, dont le dernier descendant mâle de la branche aînée semble avoir été un prêtre, dom James de Drouges, seigneur en 1425 du manoir de Drouges.

Cette famille se fondit vers cette époque dans la maison du Boays, et dès 1440 Jean du Boays se disait seigneur de Drouges. Quant au manoir de la Motte, il appartenait aussi originairement à la famille de Drouges, mais en 1513 il était entre les mains de Guillaume Laisné (Ancienne réformation de la noblesse en Bretagne et Pouillé de Rennes).

Le recteur de Drouges était présenté par l’ordinaire. En 1790, il avait 1 800 livres de revenu, à savoir : une portion de dîmes valant 1 650 livres, — un pourpris estimé 120 livres, — et le presbytère et son jardin, valant bien 30 livres (Archives départementales d’Ille-et-Vilaine, 1 V, 29). La paroisse de Drouges dépendait autrefois de l’ancien évêché de Rennes.

Succession des Maires

1789-1795 Jean RADIER 6 ans
1800-1816 François DROUELLE 16 ans
1816-1820 Julien RADIER 4 ans
1820-1865 Jean GENDROT 45 ans
1865-1874 Félix DOUSSET 9 ans
1874-1876 Louis PRIOU 2 ans
1876-1888 Félix DOUSSET 12 ans
1888-1897 Julien OLIVRY 9 ans
1897-1945 Alexis GESLIN 48 ans
1945-1977 Armand PIPARD 32 ans
1977-1998 Claude PIPARD 21 ans
1998-2017 Pierre JUVIN 18 ans
2017 (en cours) Patricia MARSOLLIER